Village de Belle-Eglise > Découverte > Belle-Eglise hier

Belaglisa en 1164, BertetelaBera-Ecclesia en 1190, Bella-Ecclesia en 1214,

Pour la petite histoire, signalons que BELLE-EGLISE s'est appelée BELLE-MONTAGNE pendant la révolution.

BELLE-EGLISE possédait 2 moulins:

- le moulin de Saint-Just, à l'entrée Ouest (au bas de la Grande rue),

- le moulin de Plantoignon à l'Est, transformé en ferme.

Louis Graves (1843) résume ainsi l'histoire de BELLE-EGLISE :

" Belléglise appartenait au XIII ème siècle à une famille qui portait le nom du pays et qui contracta des alliances avec la famille de BEAUMONT-SUR-OISE.

Dans les derniers temps, la seigneurie était divisée entre les chevaliers de Malte et l'Abbaye de Royaumont à laquelle Saint Louis avait donné des bois et une ferme considérable.

La cure sous l'invocation de Saint-Martin était conférée par l 'Abbaye de Saint-Martin de Pontoise qui partageait les dîmes avec le prieur de BORNEL, le prieur de Lay et le curé.

On voit sur la rive droite et au sud du chef-lieu, mais y étant presque contigus, les bâtiments d'un prieuré sous le nom de Saint Jacques, qui était conféré, comme la cure, par l 'Abbaye de Saint-Martin de Pontoise.

Le territoire présente, dans la direction du nord-est au sud-ouest, une étendue de plus de six mille mètres, tandis que sa dimension transversale est à peine le quart de celle-ci.

Il est divisé dans sa partie moyenne par la L'esche, sur les bords de laquelle le village est assis. La section méridionale forme un coteau couvert de bois.

Le chef-lieu est composé de maisons espacées, ombragées par des plantations,disposées en rues tortueuses qui descendent vers le lit de la rivière.

Il comprend une trentaine de feux.

Au sud-est et sur la rive gauche est le château de Saint-Just qui appartenait à l 'ordre de Malte. 

tl_files/belle-eglise/images/chateau_Just.jpg

Plus loin à la limite, dans la même direction, on trouve un écart nommé Plantoignon.

tl_files/belle-eglise/images/plantaoignon.jpg

Montagny-Prouvaire, Montagny-le Prouvair ou le Provère, hameau de vingt-cinq chaumières, est dans un vallon dépendant de la section méridionale, très près du Menillet (canton de Méru). Ce lieu ressortissait de la baronnie de Persan.

On trouve à l'est de Montagny et sur la pente du coteau, un autre hameau nommé Landrimont,comprenant une dizaine de feux.

Gandicourt,Gundelcurt (Gundulfocurtis, Gundelecuria), hameau de vingt deux feux en comptant la ferme de la Commanderie et ses dépendances, est à l'est du précèdent. Ce lieu fut donné en 690 à l'Abbaye de Saint-Denis.

tl_files/belle-eglise/images/gandicourt.jpg

La route royale de Paris à Calais traverse du sud au nord la section orientale du territoire. La route départementale de Chambly à Gisors passe au nord-est de Belléglise, en remontant la vallée de L'esche.

La commune possède une mairie, un presbytère, une école, donnés par M.Deribes.

Des terrains communaux en nature de bruyères, et de marais ont été partagés.

Le cimetière qui entoure l' église, est clos de murs et haies vives.

Il y a deux moulins à eau dans l'étendue du territoire.

La population est agricole."